AcceuilQui sommes-nousNos ActivitésFAQContactez-nousAidez-Nous


 

Im Tirzu est un mouvement extra-parlementaire centriste qui agit pour régénérer les valeurs du sionisme en Israël et pour renouveler l’idéologie, les fondements et les principes du sionisme afin de garantir le futur du peuple juif et de l’État d’Israël et afin de renforcer la société israélienne dans les défis auxquels elle fait face.  Im Tirzu se veut le porte-drapeau d’une deuxième révolution sioniste à tous les niveaux du débat public israélien : intellectuel, culturel, médiatique, et politique.

Im Tirzu est le seul mouvement qui plaide en public pour l’État d’Israël et pour le sionisme sur les campus israéliens, et ce sur la base du constat que les étudiants constituent un vecteur central dans le renouveau sioniste.

Le mouvement Im Tirzu est fondé sur trois principes essentiels :

1. Le renouveau du sionisme politique sur la base du présupposé que la conscience précède l’existence

Im Tirtzu croit que la volonté nationale et la foi dans la justice et le bien-fondé du projet sioniste sont les atouts les plus importants du people juif et de l’État d’Israël, et que ces atouts ont eu tendance à s’éroder ces dernières années.  C’est pourquoi Im Tirzu concentre ses activités au niveau de la conscience, et promeut des campagnes ouvertement et fièrement sionistes sur les campus israéliens et au sein du public au sens large.  Nous estimons que la jeune génération, en particulier les étudiants, sont la clé du futur du peuple juif et de l’État d’Israël.

2. Répondre au post-sionisme et à l’antisionisme sur les campus et au sein du grand public

Malheureusement, les tendances antisionistes sont devenues monnaie courante sur les campus israéliens ces dernières années.  Ces tendances ont marginalisé et exclu le discours sioniste, et empêchent les sionistes de faire entendre leur voix.  Depuis trois ans, ImTirzu est la seule organisation qui a contré les tendances post-sionistes et antisionistes dans les universités israéliennes.

 

Cette prolifération de tendances post-sionistes ne se limite pas aux universités.  Le débat public israélien est depuis longtemps caractérisé par une perte de valeurs et de mission nationale.  La diabolisation d’Israël sur la scène internationale est avant tout le résultat de l’activité d’organisations non-gouvernementales israéliennes.  Im Tirzu est la principale organisation israélienne qui se bat contre les campagnes de mensonges et d’incitation à la haine souvent orchestrées par des Israéliens eux-mêmes.

3. Un mouvement politique centriste

Im Tirtzu a été fondé comme mouvement centriste afin de consolider un nouvel axe idéologique qui garantira un équilibre permettant de sauvegarder les intérêts vitaux d’Israël.  Nous pensons que le meilleur moyen de préserver le futur du projet sioniste est de concevoir une stratégie sioniste d’ensemble qui prendra en compte l’importance nationale et historique de la patrie, les intérêts sécuritaires cruciaux d’Israël, la réalité démographique, la cohésion du public juif, et le caractère juif et démocratique de l’État d’Israël.